Accueil (22/12/2017)
 
Qui sommes nous (24/09/2017)
 
Services au public (30/12/2017)
 
Associations sportives (13/12/2017)
 
Autres associations (09/10/2014)
 
Ephéméride (12/01/2018)
 
Conseils communautaires (13/12/2017)
 
Conseils municipaux (22/12/2017)
 
La gazette de SAINT AULAYE (11/12/2017)
 
En direct du Sénat (07/02/2014)
 
Politique (12/04/2016)
 
Regardez, c'est comme si vous y étiez (10/02/2009)
 
Petites annonces (27/09/2009)
 
Formulaire d'inscription sur le site (18/08/2009)
Conseil municipal : 20110617


Conseil municipal du 17 juin 2011

 

Points à l’ordre du jour

 

Vestiaires du gymnase – consultation

            Les travaux consistent à enlever les cloisons  pour agrandir les vestiaires, de refaire avec mise aux normes l’assainissement et l’électricité.

            Il n’y aira plus de jetons à payer par les associations et une compensation financière sera retenue sur la subvention versée.

            Coût des travaux en hors taxe (entreprises les moins disant) :

VRD – 7 153,00 € pour Saint Aulaye construction

                        Gros œuvre – 21 350,00 € pour Saint Aulaye construction

                        Charpente – 7 930,00 € pour Saint Aulaye construction

                        Gouttières – 1 115,60 € pour Dubois Turban

                        Entretien, étanchéité – 1 887,00 € pour SMAC

                        Menuiserie – 23 952,20 € pour SOMEBAT

                        Cloisons sèches – 4 646,00 € pour Doche

                        Carrelage – 19 965,00 € pour Lannet

                        Peintures – 1 720,89 € pour Doche

                        Electricité – 4 665,16 pour Rouby

                        Plomberie – 14 065,00 € pour Alméida

            L’entreprise SOMEBAT a proposé une variante pour remplacer la porte d’entrée par une porte en aluminium avec une moins value de 3 270 €. Cette proposition étant acceptée, le devis de SOMEBAT n’est plus que de 20 682,20 €. Le budget pour les travaux des vestiaires s’élève à 105 080,50 € sur une enveloppe estimée à 118 742,12 €.

            Pour l’automatisation du chauffage, l’entreprise Jamaud a proposé un devis de 2 182, 72 €.

Création de la zone commerciale – demande d’aide

            L’entreprise ANDRIEUX a envoyé un courrier en mairie pour demander une aide pécuniaire pour son chantier « future zone commerciale ».

            Par un courrier que va lui envoyer la mairie, il lui est stipulé que pour le raccordement du tout à l’égout, il lui sera accordé une subvention de 2,00 €/m² pour une surface bâtie en dessous de 1 000 m² et 1,50 €/m² pour les surfaces excédent ces 1 000 m² soit une subvention de 3 114,50 €. Pour l’élargissement de la RN 5, la municipalité participe à 50% soit à peu près 8 000 €. Pour l’enfouissement des lignes électriques, RDE participe à hauteur de 70 000 €. Pour le réseau incendie, 3 000 € de subvention, pour le déplacement des réseaux, 30 000 € soit plus de 114 000 € d’argent public sont alloués à ce chantier.

Décisions modificatives

            Pour équilibrer les comptes des budgets prévisionnels, les sommes étaient arrondies à l’euro supérieur en dépenses et inférieur en recettes. Maintenant, il ne faut plus arrondir. Les modifications n’entraînent pas de grosses différences, par exemple, 0,46 € pour le budget communal. Les décisions modificatives s’appliquent aussi au budget assainissement et au budget cantine.

Personnel contractuel

            Un agent est contractuel par arrêté du maire jusqu’au 30 juin. Il faut prendre une délibération pour que le contrat se continue jusqu’au 31 août.

Stations vertes – délégué et référents

            La déléguée titulaire est madame GARCIA et le suppléant monsieur ROBIN. Le référent touristique était monsieur GARCIA, il sera remplacé par monsieur Vincent LUCAS, Directeur de l’office du tourisme.

Camping – blocs de secours

            16 blocs de secours sont à changer à 156,75 € pièce soit une dépense de 2 508 €.

Remboursement

            Déplacement : 17,23 et achat d’une seconde vache décorative : 78,80 €.

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’eau

            Rien de spécial à signaler. Monsieur le Maire rappelle que le prix d’un litre d’eau en bouteille est le même prix qu’un m3 d’eau du robinet (1 000 litrtres).

Aménagement de la piscine

            Suite à des mal-façons, la municipalité a décidé, afin de ne pas pénaliser les utilisateurs, d’acheter et de poser des cloisons provisoires en mélaminé. Les assurances faisant des difficultés pour payer (comme d’habitude), la mairie prend à sa charge cette dépense : 840 € hors taxe.

Raccordement assainissement

            Pour le raccordement des futurs logement des CHENEVIERES, une somme de 8 600 € est prévue. Si la municipalité ne vote pa s ce financement, il n’y aura pas de construction. Les travaux devraient démarrer en octobre.

 

Questions diverses

            Monsieur le Maire : Courriers pour la fête du foot à PARCOUL, un relais d’assistantes maternelles à SAINT AULAYE (rejet de la proposition) et création, dans l’ancienne gendarmerie, d’un relais PMI (coût : 150 000 €). Pour le nettoyage de SAINT AULAYE, une balayeuse coûterait 60 € de l’heure et le déplacement de celle ci sur une remorque 120 € hors taxe aller et retour. Le prix d’une remorque est de 5 000 €. Il pense qu’il faut prévoir l’achat d’un panneau lumineux.

            Monsieur DESSAIGNE fulmine, avec juste raison, contre les associations qui plantent des clous dans les arbres pour faire de la publicité pour leur manifestation et, en particulier, le club de ball-trap. Il demande de poser un banc et une poubelle au lavoir et de poser un panneau directionnel pour SAINT AULAYE à la JEMAYE. Il parle de la crypte sous l’église.

            Monsieur DUMONTET pose des questions sur la ferme photovoltaïque et sur le transformateur au pyralène de la centrale hydraulique.

            Monsieur ROBIN propose de faire un essai avec la balayeuse pour savoir si cela serait rentable.

            Madame GARCIA demande s’il est possible de récupérer une table pour le maître nageur.

            Monsieur FERRAND invoque la durée d’exploitation des lagunes.

            Madame MARTY demande que soit posé un panneau de sens unique rue du collège car le sens interdit n’est pas toujours respecté.

 

© 2018